Uschi Ruegg - Portrait

Uschi RueggAu chapeau de la tour

Je ne peux pas dire que j’ai toujours rêvé d'être modiste, mais j'ai toujours aimé bricoler... Après le bac en Allemagne, j'ai d'abord appris à

programmer des ordinateurs, ce qui est aussi une profession très créative.


Quand ce travail n’a plus été compatible avec la famille, j'ai fait des formations supplémentaires: l'écriture de textes allemands et éco-conseillère dans le ménage.


J’ai ainsi donné des cours à l'université populaire, écrit des articles 'écolo' dans les "Freiburger Nachrichten", fait des visites 'écolo' dans les jardins d'enfants, écoles et associations intéressés. Comme mes thèmes n'étaient pas vraiment "in" à Fribourg, le travail était dur! En outre, j’ai été conseillère communale et après une législation de 5 ans, j'étais"prête pour l'île"... Mais au lieu de partir, j'ai appris à faire des chapeaux. Du pur plaisir